David LaChapelle At Galerie Templon Paris Grenier Saint-Lazare

A New World, 2017, tirage pigmentaire à partir d'un négatif peint à la main, 162,2 x 249,5 x 6,5 cm
A New World, 2017, tirage pigmentaire à partir d’un négatif peint à la main, 162,2 x 249,5 x 6,5 cm

David LaChapelle returns to Paris with an exhibition specially designed for the 28 rue du Grenier Saint Lazare. Scenographed as a journey through the imagination of the artist, Letter to the World brings together older iconic works with new unpublished work.

The two floors of the gallery are organized as a dialogue between two worlds: from destruction to utopia, from excesses to redemption.

On the first floor, LaChapelle stages a civilization on the verge of collapse, crossed by the excesses of the consumer society, the cult of celebrity, and environmental dangers. Seismic Shift, Death by Hamburger and Addicted to Diamonds rub shoulders with portraits of Andy Warhol, David Bowie or Michael Jackson. Crazy still lifes respond to industrial landscapes. Beyond the political questions raised by this ensemble, there is a reflection on the role of the artist and the spectator: our aspiration for beauty and eternal youth, the accomplice desire for a materialistic well-being always unsatisfied.

Upstairs, he responds to this apocalyptic world with a fantastic New World. Guided by his admiration for the great masters of the history of art, he develops a dreamlike vision of a wild paradise. It’s been 10 years since David LaChapelle settled in the Hawaiian jungle. In search of spirituality and a healthier life, he reveals with his new photographs an unexpected aspect of his research. His images are bathed in electric colors, composed like collages. They call at once the beginnings of photography, William Blake, Leonardo da Vinci or religious iconography.

For the first time, LaChapelle also exhibits some of his very first photographs, dated from 1983 to 1989. Realized in analogical process with painting on negative, they already show the sensitivity of the artist and the call of the nature.

David LaChapelle intrigues us with his virtuosity in art history and popular references, street culture and metaphysical questioning, to draw a striking allegory of the culture of the twenty-first century. One of the most published photographers in the last twenty years, he has been focusing since 2006 on the artistic aspect of his practice.

* * * * *

David LaChapelle revient à Paris avec une exposition conçue spécialement pour l’espace du 28 rue du Grenier Saint Lazare. Scénographiée comme un parcours à travers l’imagination de l’artiste, Letter to the World réunit œuvres anciennes, devenues iconiques, et nouvelle production inédite.

Les deux étages de la galerie s’organisent comme un dialogue entre deux mondes : de la destruction à l’utopie, des excès à la rédemption.

Au sous-sol, David LaChapelle met en scène une civilisation au bord de l’effondrement, traversée par les excès de la société de consommation, le culte de la célébrité, et les dangers environnementaux. Seismic Shift, Death by Hamburger et Addicted to Diamonds côtoient les portraits d’Andy Warhol, David Bowie ou Michael Jackson. Des natures mortes déjantées répondent aux paysages industriels. Au-delà des interrogations politiques que cet ensemble soulève, se dessine en creux une réflexion sur le rôle de l’artiste et du spectateur : notre aspiration à la beauté et la jeunesse éternelle, le désir complice d’un bien être matérialiste toujours insatisfait.

Au-dessus, David LaChapelle répond à ce monde apocalyptique par un New World fantastique. Guidé par son admiration pour les grands maîtres de l’histoire de l’art, il développe une vision onirique d’un paradis sauvage. Cela fait 10 ans que David LaChapelle s’est installé dans la jungle de Hawai. En quête de spiritualité et d’une vie plus saine, il révèle avec ses nouvelles photographies un aspect inattendu de ses recherches. Ses images sont baignées de couleurs électriques, composées comme des collages. Elles convoquent à la fois les débuts de la photographie, William Blake, Léonard de Vinci ou l’iconographie religieuse.

Pour la première fois, David LaChapelle expose également quelques-unes de ses toutes premières photographies, datées de 83 à 89. Réalisées en processus analogique avec peinture sur négatif, elles manifestent déjà la sensibilité de l’artiste et l’appel de la nature.

David LaChapelle entremêle avec virtuosité histoire de l’art et références populaires, street culture et questionnements métaphysiques, pour dresser une allégorie saisissante de la culture du XXIème siècle. L’un des photographes les plus publiés ces vingt dernières années, il se concentre depuis 2006 sur l’aspect artistique de sa pratique.

DAVID LACHAPELLE: LETTER TO THE WORLD
3 NOVEMBRE — 29 DÉCEMBRE 2018
VERNISSAGE : SAMEDI 3 NOVEMBRE 2018 DE 12H À 20H

Exhibition Dates: November 3 – December 29, 2018
Opening: Saturday, November 3, 2018 from Noon – 6pm.

GALERIE TEMPLON
28 RUE DU GRENIER SAINT-LAZARE
75003 PARIS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

The CAPTCHA cannot be displayed. This may be a configuration or server problem. You may not be able to continue. Please visit our status page for more information or to contact us.