Jean-Pierre Raynaud At GALERIE PIECE UNIQUE Paris

Jean-Pierre Raynaud - Vanités, 1993 - 2010, Cm 161 x 190 x 15 Impression sur céramique / Serigraphy on ceramics
Jean-Pierre Raynaud – Vanités, 1993 – 2010, Cm 161 x 190 x 15 Impression sur céramique / Serigraphy on ceramics

For this exhibition Jean-Pierre Raynaud presents ceramic tiles. But he surpasses their use as a construction material: he makes them appear as a print media. In fact, on this material, considered as cold and breakable, the artist prints a Neolithic skull which is associated with an object that is a symbol of the childhood.

* * * * *

Jean-Pierre Raynaud est né à Courbevoie en 1939. Sa carrière artistique débute en 1964 à Paris au Salon de la Jeune Sculpture. Depuis lors il est exposé de nombreux pays (Japon, Corée, Emirats Arabes Unis, Cuba, Belgique…). L’œuvre qui marque le début de sa carrière est sa maison de La Celle Saint-Cloud construite en 1969. Entièrement recouverte de carrelage blanc il y vivra pendant 24 ans avant de la détruire. Les débris seront exposés dans des containers chirurgicaux au Musée d’Art Contemporain de Bordeaux.

Ses thèmes fétiches sont : les pictogrammes, les pots, le carrelage de céramique blanc à joints noirs. Un pot doré géant, avant de s’établir définitivement au Centre Georges Pompidou à Paris, a été exposé au cœur de la Cité Interdite à Pékin et suspendu à l’extrémité d’une grue au dessus du chantier de la Potsdamer Platz, à Berlin. Les drapeaux vietnamiens, soviétiques, cubains, français constituent également une source d’inspiration et une base de travail ce qui donne à son œuvre une dimension politique. Jean-Pierre Raynaud compte parmi ses réalisations des œuvres de taille monumentale. Parmi celles-ci figurent les vitraux de l’abbaye de Noirlac, la « Carte du Ciel » dans les quatre patios de la Grande Arche de la Défense, une voûte nucléaire sur un plafond du Louvre. Jean-Pierre Raynaud par l’intégrité de son œuvre demeure un acteur majeur de l’Art contemporain.

Pour cette exposition Jean-Pierre Raynaud présente des carreaux de céramiques. Mais il dépasse l’usage même du carreau en tant que matériau de construction : il le fait apparaître en tant que support d’impression. En effet sur ce matériau réputé froid et cassant l’artiste imprime un crâne néolithique associé à un objet symbole de l’enfance.

Jean-Pierre Raynaud « Vanités »
Exhibition Dates: April 15 – May 28, 2016
Opening: Thursday April 14th from 6pm to 8.30 pm

GALERIE PIECE UNIQUE
4, rue Jacques Callot
Paris

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

The CAPTCHA cannot be displayed. This may be a configuration or server problem. You may not be able to continue. Please visit our status page for more information or to contact us.